top of page

Ma rencontre avec le massage ayurvédique : Une révélation

Ma première fois, c’était il y a plus de 20 ans et j’étais alors étudiante…


Elle était petite, sa peau était marquée par le temps et elle s’appelait Lha-mi. Elle était d’origine tibétaine, avait plus de 60 ans et enseignait l’art du massage Ayurvédique dans un vieux Dojo au cœur de la Cité des Papes en Avignon.


Nous étions un petit groupe de 8 personnes et j’étais la plus jeune. Comment étais-je arrivée là ? Je ne m’en souviens plus vraiment. A l’époque les réseaux sociaux n’existaient pas et j’étais tombée sur un prospectus un peu par hasard qui faisait la promotion de ce stage de 3 jours. Je m’intéressais déjà à la nature, aux bienfaits des plantes, aux thérapies holistiques et à leurs effets bénéfiques sur le corps et l’esprit.


La pièce dans laquelle les massages étaient enseignés était sobre et silencieuse. Il y régnait une atmosphère de calme et de détente absolue. On entendait par moment le chant de bols tibétains résonner dans la pièce d’à côté. Ce massage ayurvédique m’a été transmis de manière ancestrale, à même le sol. Les mots « effleurage », « pétrissage », « lissage », « harmonisation »…prirent vie à travers mes mains, mes avant-bras, mes hanches, mes pieds, mon corps tout entier. C’était bien plus qu’un simple massage, c’était une révélation et une connexion à l’autre. A travers ce massage, mon corps s’exprimait et par ses mouvements il procurait bien-être et détente profonde au corps dont je prenais soin.


Durant plusieurs mois, j’ai pris plaisir à proposer ce massage à mes proches et puis concentrée alors sur mes études, il a disparu de ma vie. J’étais loin de me douter qu’il réapparaîtrait dix années plus tard lors de la naissance de Justine en 2013.



La découverte du massage Shantala lors de l’arrivée de mon 1er bébé


J’avais soufflé l’idée à mes anciens collègues de travail de nous offrir comme cadeau de naissance un atelier parents-bébé. En 2013 c’était beaucoup plus difficile qu’aujourd’hui de trouver ce type d’atelier. Heureusement à Toulouse cela commençait à se développer.


C’est ainsi que le massage traditionnel indien à fait sa réapparition dans ma vie. Mes collègues m’avaient offert une série d’ateliers pour apprendre le massage Shantala avec mon bébé. Tisser du lien, répondre aux besoins sensoriels de toucher et d’enveloppement de son bébé, communiquer avec lui avec les mains, le regard, prendre soin de son corps et de son esprit…je garde un magnifique souvenir de ces sessions d’apprentissage et de partage que j’ai pu reproduire à la maison et par la suite avec ma seconde fille Zoé. Aujourd’hui le rituel du coucher est souvent marqué par un temps de massage et de papouilles demandé par les filles.


Et puis, de nouveau dix années se sont écoulées avant ce nouvel événement de vie…et le retour du massage ayurvédique dans mon quotidien.


Quand le massage ayurvédique revient dans ma vie à la séparation avec le père de mes filles


Après 17 ans de vie commune, il m’a été particulièrement difficile d’affronter la solitude et l’absence de bras enveloppants et sécurisants.


Mon corps était habitué à cette présence rassurante, chaleureuse, réconfortante.


Du jour au lendemain mon corps a été confronté à la froideur des draps, à l’absence et au vide.


Face à ces besoins de toucher, d’affection, de chaleur, de considération, de douceur, de réconfort, de tendresse, de communication, de présence, d’harmonie, de ressourcement, de bien-être, de protection, de relaxation, de sécurité…j’ai dû mettre en place d’autres stratégies de réponses. Le massage en fut l’une d’entre elles. Mon corps (et mon esprit) avait besoin d’être chouchouté, dorloté, cocooné par une personne de confiance. J’avais besoin qu’on prenne soin de moi à travers le massage, qu’on m’apporte cette chaleur, cette douceur, cette harmonie dont je manquais tant.


C’est alors que je me suis rendu compte de la puissance et du bien-être que pouvait apporter ce rituel qui était devenu mensuel pour moi suite à ma séparation. Et c’est ainsi que j’ai eu envie en janvier 2023 de me former à nouveau au massage à base d’huile de sésame chauffée, au massage ayurvédique.


Pourquoi ce massage ? Tout simplement car c’est un massage ancestral qui se pratique de la naissance à la mort de manière traditionnelle en Inde. Car c’est un massage complet et profond qui apporte calme, relaxation, rééquilibrage des énergies, circulation sanguine et élimination des déchets cellulaires, amélioration du sommeil, diminution de l’anxiété et des angoisses … et surtout un moment de bien-être absolu.


A travers le massage, je me connecte à mon corps et à celui de la personne qui reçoit le massage. J’y mets une intention pour répondre aux besoins exprimés en amont.


Aujourd’hui bien plus qu’une pratique, le massage ayurvédique est devenu un véritable équilibre de vie car il me permet d’être dans mon corps. Mon esprit lâche prise et la technique laisse place à l’art du massage. Mon corps se met à danser et s’exprime. Une connexion s’installe et le moment devient magique.


22 vues0 commentaire

Comments


Contact

Vous souhaitez obtenir plus d'informations? Laissez-moi un message ainsi que vos coordonnées, je vous recontacterai dans les meilleurs délais. Vous pouvez aussi me contacter par téléphone au 06 24 02 76 50 .

Merci pour votre envoi !
bottom of page